La sophrologie au travail

Deux salariés qui discutent.
La vie professionnelle peut être génératrice de stress. Par an, nous passons environ 1 700 heures à travailler, ce qui représente 15% de notre vie. Cela reste conséquent en regard de l’impact sur la santé. La sophrologie offre des techniques de respiration afin que vous puissiez les reproduire seuls au travail.

En effet, notre corps et toutes les cellules qui le constituent ont besoin d’être oxygénées correctement. Cependant il peut être judicieux d’augmenter cet apport par une respiration consciente et profonde qui permet de prendre plus d’oxygène. Sur une inspiration naturelle nous prenons environ 0,5 litre d’air. Sur une respiration profonde nous en prenons 5 fois plus.

Vous pouvez pratiquer des exercices de respiration simples mais efficaces. Pour cela, asseyez-vous, les mains sur votre ventre et les pieds bien à plat au sol. Inspirez par le nez lentement et remplissez votre ventre d’air, vous devez sentir vos mains poussées en avant. Puis expirez le plus lentement possible en soufflant par la bouche, en vidant votre ventre. Effectuez plusieurs autres respirations identiques. Puis vous entamerez une seconde série de respirations en vous concentrant non pas sur votre ventre mais sur votre diaphragme qui s’abaisse quand vous inspirez.

En pratiquant régulièrement la sophrologie, vous allez agir sur votre cerveau afin qu’il gère mieux le fonctionnement de votre corps mais aussi de vos émotions et vos pensées.

LA CONSULTATION AU CABINET :

Pour ce faire vous prendrez soin de vous munir de vos dernières analyses, de la liste de vos traitements en cours sans oublier les compléments alimentaires ou autre auto-médication.

La consultation ne se substituant pas à une consultation médicale aucun diagnostic de santé ne vous sera proposé et supposera que vous ayez l’accord de votre équipe médicale pour suivre les conseils prodigués. Il y va de votre responsabilité de les en informer.